03

La carte grise

La bielle

Le second moteur

La couleur

Avancement

-

La description officielle

La notice de 1953

Le catalogue de pièces

Articles de presse





 


La carte grise


Trouvée à la ferraille, cette moto a fait office de meuble pendant quelques années : siège d'appoint, support de trucs, étagère à bidules, objet simplement décoratif...
Jusqu'au jour où l'idée est venue d'en refaire une moto, et, pour pouvoir vraiment s'en servir de moto, de demander une carte grise collection.

Facile ?
Non, pas facile du tout : pour obtenir une carte grise collection, il faut, en gros, prouver que la moto n'appartient pas au propriétaire de la carte grise normale !

Impossible ?
Presque : il s'agit, alors qu'on ne connait que le numéro de série de la moto (gravé sur le cadre), mais ni son numéro minéralogique, ni aucune date ou département de demande ou de résiliation de carte grise, de retrouver celui qui a « abandonné » la moto.
Pas absolument impossible, mais il faut du temps, beaucoup de patience, et, surtout, énormément de chance !

Après moult péripéties, la recherche aboutit à un vieux monsieur, ancien agriculteur, qui dit avoir eu un accident avec cette moto en 1958, et l'avoir mise, complètement détruite, sur son tas de ferraille (dans un de ses champs, au bord d'une rivière).
Il a lui-même vu sa moto se désagréger au fil des décennies.
Il n'est donc pas question qu'il fasse une attestation d'abandon de propriété d'une moto qui n'était pas la sienne, et, bien sûr, il n'est pas question qu'il me vende la carte grise (dont il est toujours officiellement propriétaire) dans ces conditions douteuses, qui, dit-il, ne pourraient que lui attirer des ennuis.

Fin de l'histoire ?
Non.
Dans la discussion, le monsieur raconte que, avant qu'il ne l'achète, sa moto avait gagné des courses, et que, quelques années auparavant, elle était passée en photo dans une revue de motos qui faisait une rétrospective.
Re-recherche, mais là, sans difficulté.
Pour arriver au numéro de septembre 1990 du journal LVM (La Vie de la Moto), et en légende d'une photo, toute la lumière sur l'existence des deux motos.

Et voilà l'explication.
La même immatriculation, donc la même carte grise, donc le même numéro de cadre, ont été utilisés, par l'équipe officielle René Gillet, d'abord pour une moto à cadre rigide au Bol d'Or 1952, et ensuite pour une moto à cadre coulissant, au Bol d'Or 1954. (Sur les photos des deux motos, on voit nettement que l'immatriculation est la même, et, d'ailleurs, la légende de la photo de 1954 indique cette particularité).
De plus, l'article de LVM indique que les motos à cadre coulissant ont été fabriquées postérieurement aux motos à cadre rigide, dont il n'a été fabriqué que 150 exemplaires. Même si, comme cela m'a été dit par la suite, cette indication est peut-être erronée, sur le moment, elle nous a conforté, mon agriculteur et moi-même, dans l'idée que le cadre coulissant avait dû « hériter » du numéro du cadre rigide.

Une fois la période de courses passée, cette moto, avec son cadre coulissant et sa carte grise, a été achetée par mon agriculteur.

Quand il a compris que c'est lui qui avait eu la moto avec le numéro faux, la carte grise, il me l'a donnée !

 

12_11
MA moto (cadre rigide) en première page de LVM.

13_3
SA moto (cadre coulissant) au Bol d'Or 1954 - en page 10 de LVM.

 

12

 


 


La bielle ; l'oeil de son pied


a_12 b_12
c_12 d_12

Gros pépin entre l'oeil du pied de la bielle et l'axe du piston !
Quelle solution à ce problème ?

# Pas assez de matière, donc pas la possibilité d'aléser directement l'oeil pour loger un roulement ou une bague entre la bielle et l'axe du piston en conservant le diamètre de l'axe du piston.
Il faudrait charger en soudure autour du pied de bielle, avant d'aléser (croquis 2).

# Eventuellement juste refaire le passage dans l'oeil (supprimer les pics, laisser les creux) et placer un roulement à aiguilles ou une bague en bronze d'un diamètre extérieur égal à celui de l'axe d'origine, avec pour conséquences (croquis 3) :
- réduction du diamètre et de la longueur de l'axe du piston ;
- bagues de rattrapage du diamètre entre l'axe et les trous du piston ;
- rondelle de blocage à chaque extrémité de l'axe contre le circlips.
Inconvénient : le piston pousse sur l'axe, qui lui-même pousse sur la bielle juste à l'endroit où la bielle est esquintée : mauvaise portée sur la bielle.

# Troisième possibilité : refaire une bielle.

# Quatrième : trouver une bielle, ou un embiellage, ou un moteur complet, avec le risque de s'encombrer encore un peu plus le garage pour ne peut-être pas trouver ce qu'il faut.

# ? ? ?


reparations
4015_23
bielle_crob

 


 


Le second moteur


Fin mai 2010 : j'achète (par téléphone à partir d'une petite annonce) un moteur identique à celui de ma moto.
Envoi du chèque ; le vendeur en accuse réception par mail.
Je demande par mail au vendeur quelles sont ses disponibilités pour qu'un transporteur puisse passer le prendre.
Pas de réponse : le vendeur ne répond ni aux mails, ni aux messages téléphoniques (fixe et portable), ni aux courriers.

Il m'avait dit faire partie d'une association qui s'occupe de véhicules anciens.
Je joins le président de cette association.
Celui-ci m'apprend que mon vendeur a, au début du mois de juin, créé une entreprise différente de l'association, bien que cette entreprise soit déclarée dans les mêmes locaux et sous le même nom que l'association, et pour la même activité.
Le président me dit que ça fait quelques mois qu'il n'a pas vu mon vendeur.

En recherchant par l'adresse, j'ai téléphoné à un voisin, qui m'a assuré qu'il le voyait tous les jours et qu'il lui signalerait mon appel.

J'ai écrit en R+AR. J'ai eu le retour de l'AR, mais aucune réponse de l'individu.

Le vendeur n'a pas encaissé mon chèque.
Je suppose alors qu'il a dû croire que, du fait du non-encaissement, le moteur n'était pas considéré vendu, et il l'a peut-être re-vendu à quelqu'un d'autre (je sais que le moteur n'est plus dans le local commun à l'association et à l'entreprise).

Fin octobre, je dépose une plainte auprès du Procureur de la République.

Quelques jours après, le vendeur répond à mon mail du mois de juin (comme si de rien n'était).
Je demande à un transporteur d'aller le chercher.
Début novembre : je reçois le moteur.
Il est en état récupérable : pas de surprise par rapport à la photo de l'annonce.
Du temps et de la patience, et il sera comme neuf.

Il ne me reste plus qu'à retirer la plainte.

Curieux, tout de même, de laisser les choses aller si loin pour rien !


RG moteur 2-1
RG moteur 2-2RG moteur 2-3
DSCN1166 DSCN1171 DSCN1173

YR_Atelier

 


 


La couleur


Prologue

En famille, j'ai souvent entendu pester contre ces Toulousains (pour nous, Commingeois, le Toulousain est la variété locale du Parisien), soi-disant amoureux des vieilles pierres, qui rénovent dès qu'ils l'ont achetée la vieille maison de campagne dont la poésie des toits fléchis, des murs ventrus, et des sols ondoyants les avait séduits.

Ils redressent la charpente de façon à ce que « ça ne risque plus de s'effondrer », ils doublent les murs en plaques de plâtre bien droites « pour que ça fasse plus net », et ils aplanissent les sols pour que les meubles posent bien à plat.

Ils tuent la poésie, mais ils ne s'en rendent pas compte puisqu'ils en gardent le souvenir.

La René Gillet

Nous avons acheté cette moto en famille, sur un coup de coeur commun, puis nous l'avons laissée en attente pendant des années (une dizaine), en traitant sans nous presser, mais avec pas mal de difficultés, les problèmes de recherche de la carte grise, de recherche des pièces nécessaires à la réparation du moteur...

Le principal frein à la restauration de la moto, c'est que, bien que nous nous sentions tenus de respecter les origines de la moto, nous n'avions pas envie de la peindre d'une couleur d'origine, un vert hideux et d'une effroyable tristesse.


21_2 verte-3_2



Elle pourrait être beige.
Nous en avons vu une dans une bourse ; on nous a dit que c'était le modèle « saharienne », mais celui qui nous a dit ça, un vendeur de bourses, faux amateur mais véritable antipathique, ne nous a pas convaincus (alors que c'est peut-être vrai !).


_0008



Elle pourrait être noire.
A une certaine époque (années soixantes), la mode a été au noir, et beaucoup de motos ont été repeintes en noir : le respect de la vérité historique de notre restauration aurait pu y trouver son compte, mais... non.


noire_



Elle pourrait être jaune.
Mais « GILLET JAUNE », ce n'est pas bien vu... bien que ce soit prévu pour le contraire.


jaune-RG jaune-NON



A un certain moment, et bien que nous n'ayons pas connaissance d'exemplaire qui ait été de cette couleur, nous avons envisagé de la faire en gris (la couleur de celle de la photo est un bidouillage).

A l'occasion de nos recherches dans les documents 2 CV (c'était au moment où nous construisions la MF, la moto au moteur Citroën) nous nous sommes même arrêtés sur le gris métallisé correspondant à l'année de sortie de la moto : maigre justification pour le non-respect de la véritable couleur d'origine.


grise grise-2CV



Et puis, est enfin venue « La Grande Idée » : ne pas redresser la charpente, ne pas doubler les murs et ne pas aplanir les sols de cette moto.
Faire juste ce qu'il faut pour la rendre agréable à habiter... enfin, à piloter (mais vous aviez compris).

Depuis ce jour, la restauration de la René Gillet avance à pas de géant, et pourtant, il n'y a pas moins de travail à rejointer à l'ancienne une vieille maçonnerie de pierre que de la doubler avec des plaques de plâtre !

Enfin, je veux dire... mais vous aviez compris.

La « non-couleur » de notre moto sera :


DSC01712

 


 


Avancement des travaux



Notes au démontage


démontage002 démontage003 démontage004 démontage005 démontage001



Bloqué pendant un certain temps !


DSCF4010


Avril 2013 - Suite à la décision de ne pas peindre :


DSC01727


21 mai 2013 - Le moteur renaît



Avril 2015 - Reprise des travaux


RG


Avril 2015 - Phare

Le phare trouvé sur la moto paraît trop petit pour être celui d'origine ; de plus, il n'est pas complet : l'optique et le cerclage manquent.


RG RG


Essai d'un optique CIBIE 502 provenant d'une 2CV ; il est (presque) au bon diamètre, mais par quel bidouillage, autre que quelques tours de ruban adhésif à l'arrache, pourrait-il être fixé à la coque ?


RG RG


Quand le compteur, l'ampèremètre, les interrupteurs et les voyants sont installés dans le cuvelage, la parabole du 502 n'entre pas assez profondément : le plan du bord du verre se trouve à presque 2 cm du plan de l'ouverture du cuvelage.
Selon la notice, d'origine, la moto était équipée d'un optique CIBIE 415.
Il est possible que la parabole du 502 soit plus haute que celle du 415, à moins que le 415 n'ait été remplacé par un autre modèle à cause du même problème de place au moment d'ajouter les équipements qui ne sont pas d'origine (ampèremètre...).


RG RG


Trouver une solution à ce genre de problème sur internet n'est pas particulièrement facile.
Malgré la multitude de problèmes que les internautes résolvent quotidiennement, le cas est un peu trop particulier pour avoir fait l'objet d'un grand débat entre les (peu nombreux) propriétaires de ce modèle de moto.

Recherche d'un CIBIE 415 : le seul vendeur trouvé n'a que les verres, sans les paraboles (pour la petite histoire, il vend les verres seuls 400 euros - oui : quatre cents euros ! ) : il n'a pas pu donner la hauteur d'une parabole CIBIE 415.


RG


Les autres demandes aux divers vendeurs de phares de 2CV sur LBC n'ont rien donné de plus : pas un n'a pris la peine de répondre à la question de la hauteur des paraboles qu'il vendait.
Il faudra donc faire les bourses, et trouver une parabole plate, ou un cerclage large, ou...
En attendant : brico-bidouillage d'un manchon à partir d'un tuyau d'évacuation en PVC (qui n'est donc même pas d'époque, sinon il serait en amiante-ciment).


RG RG
RG
RG

Pour finir (en attendant mieux) : réduction de la proéminence.

RG


Mai 2015 - Selle


RG RG
RG


Mai 2015 - Béquille
D'origine, la béquille passe si près du carter d'embrayage, que, au moindre jeu de l'axe de la béquille, la béquille gratte le carter.
Pour y remédier : pièces intermédiaires ente la béquille et le tube du cadre sur lequel la béquille d'origine prend appui, ce qui permet de raccourcir les branches hautes de la béquille.


RG
RG RG
RG


Mai 2015 - Plaques de course


RG RG
RG
RG RG


Juin 2015 - Réservoir d'essais
Réservoir de moteur BERNARD de bétonnière des années cinquante.


RG


6 juillet 2015 - Terminée !


RG
RG


Et elle fonctionne !



+
+
RG RG RG RG RG RG
RG RG RG RG RG RG
RG RG RG RG RG RG
RG RG
RG RG RG RG RG


Prochain épisode : LA photo à MONTMORENCY

Après quelques recherches, qu'Internet et des inconnu(e)s très sympas ont rendues plutôt faciles, l'endroit de la photo prise en 1952 ou 1953 a été retrouvé : il s'agit de l'ancienne Place de la Gare à MONTMORENCY.





Il ne reste plus qu'à se rendre sur place et refaire LA photo.

 


 


La description officielle

RG descr 1 RG descr 2 RG descr 3

A propos de ce document : CLIC = une histoire de forum.

 


 


La notice

notice

p000_couv_. p000_image_. p000_tdm0. p0011. p0022. p0033. p0044. p0055. p0066. p0077. p0088. p0099. p01010. p01111. p01212. p01313. p01414. p01515. p01616. p01717. p01818. manquante_19. p02020. p02121. p02222. p02323.

 


 


Le catalogue des pièces détachées

p01

p000. p011. p022. p033. p044. p055. p066. p077. p088. p099. p1010. p1111. p1212. p1313. p1414. p1515. p1616. p1717. p1818. p1919. p2020. p2121. p2222. p2323. p2424. p2525. p2626. p2727. p2828. p2929.

 


 


Articles de presse



MOTOCYCLES 15/05/1952


RG001 RG002 RG003 RG004 RG005



MOTO REVUE 08/11/1952


RG006 RG007 RG008 RG009 RG010 RG011



MOTO REVUE 22/11/1952


RG012 RG013 RG014



REVUE TECHNIQUE MOTOCYCLISTE 05/1953


RG015 RG016 RG017 RG018 RG019 RG020 RG021



LVM 09/1990


RG LVM 1 RG LVM 2

 




blanc