2008 - Vue, et surtout entendue, à Nogaro


mf

+

Une moto qui chante comme une deuche !






A la recherche des pièces


mf_001
07.02.2010 : tout premier « assemblage » de la mienne.

blanc mf_008
blanc mf_007 mf_006
blanc 27.02.2010

DSC00119
Une erreur de référence




2011 - Formalités administratives


« Déclaration et immatriculation obligatoire des engins motorisés non autorisés à circuler sur la voie publique à compter du 2 juin 2009 - décret (n°2008-1455) du 30 décembre 2008 et arrêté du 15 mai 2009. »

J'ai deux cadres MF identiques.
Aucun des deux n'a de numéro gravé : la marque, qui a eu une existence des plus brèves, a certainement fermé ses portes entre le moment de la fabrication de ces cadres et le moment où les numéros devaient être frappés.
(La MF a été fabriquée à 90 exemplaires en modèle route, le second modèle, tout-terrain, n'ayant pas eu le temps de voir le jour de sa commercialisation.)

Mon but est de faire deux motos de piste.
Mon intention est de jouer avec la cylindrée des moteurs prévus à l'origine, voire d'adapter d'autres modèles de moteurs.

Soucieux d'être en règle avec la loi et, puisque c'est le but de la loi, de participer à la lutte contre les vols de motos de piste, de cross et autres, j'ai demandé des numéros d'identification pour ce genre de véhicules.

Les renseignements demandés sont : la marque, la couleur, et, « le cas échéant », le numéro de série, le modèle, la cylindrée.

J'ai rempli deux formulaires de façon absolument identique :
- Marque : même marque (« MF ») pour les deux motos,
- Couleur : même couleur (« AUTRE ») pour les deux motos.
- Rubriques facultatives(numéro de série, modèle, cylindrée) : non renseignées.

Quelques jours après la transmission des formulaires (Internet), j'ai reçu UN numéro d'identification pour UNE moto.
J'ai attendu un mois environ, et j'ai téléphoné pour avoir des nouvelles de la seconde demande.
Il m'a été répondu qu'il serait plus simple de refaire une demande, mes demandes (il y avait aussi 3 autres motos - qui n'ont pas posé de problème) ayant été archivées...

Nouvelle demande.
Réponse : REFUS.
Re-téléphone : la personne me dit que « l'ordinateur » considère qu'il a déjà attribué un numéro à la moto pour laquelle je demande l'identification.
Il a donc suffit que je renvoie une nouvelle fois la demande en mentionnant que la moto était d'une autre couleur, pour que l'ordinateur ne fasse plus de misère !

Conclusion :

Le logiciel du Ministère de l'Intérieur établit donc l'unicité d'une moto à partir des renseignements qu'on lui fournit, alors qu'il semblerait logique que ce soit au numéro d'identification que le Ministère fournit d'établir cette unicité.
Alors, quel intérêt ?
On pourrait penser à un moyen de flicage : mais ça ne flique rien.
On pourrait penser à un effet d'annonce à l'intention d'un public bien pensant suite à un accident qui avait été très médiatisé : mais, la numérotation des motos n'apporte pas le plus petit élément de réponse au problème posé par ce cas.

J'ai comme l'impression que celui qui a mis ce truc au point ne devait pas être dans son assiette le jour où il a fait ça !




09.2012 - Première fois au guidon d'une MF (Classic Circus à Moulins)


IU7F1941
Le pied ! De quoi réactiver le montage de la mienne !






Assemblage moteur Citroën / transmission Guzzi / cadre MF

51__citroen+guzzi
Détails sur l'assemblage : click sur l'image






Admission

50315844[1]
Détails sur les carburateurs : click sur l'image






Echappement

echappement
Détails sur l'échappement : click sur l'image






Selle - Pédalier

selle_pedalier
Détails sur selle et pédalier : click sur l'image






Electricité - Allumage

elec_allum
Détails sur l'installation électrique et l'allumage : click sur l'image






Peinturage


(Le terme « peinturage » est utilisé dans certains documents techniques dans le domaine du bâtiment.
Il y sent très fort le snobisme des néologismes nés de traductions de l'anglais par des interprètes monolingues.
Manque de pot (de peinture), ce mot-là existe déjà en français, et il est synonyme de barbouillage, ce qui n'est certainement pas le sens voulu dans les documents sus-cités.)



En ce qui concerne la MF, il serait mieux adapté, mais, contrairement à ce que j'avais prévu, j'ai du mal à démarrer cette mise en peinture.
J'ai déjà peint et dé-peint une partie du réservoir plusieurs fois !
J'ai essayé pinceau, brosse, rouleau, couteau, tampon, chiffon... mais je n'ai pas encore trouvé les outils « qui-me-vont-bien » : le métal ne prend pas la peinture comme les supports que je connais mieux : papier ou toile.

Evidemment, ce n'est pas une vraie peinture de moto que je vais faire ; c'est du barbouillage, une espèce de mélange de tagage et de tatouage :

je vais faire du « TATAGATOUAGE » ! (peu de chances qu'on retrouve ce terme ailleurs...)


DSC01309 DSC01318 DSC01322 DSC01325 DSC01326 DSC01312 DSC01311 DSC01327 DSC01338 DSC01566 DSC01658 DSC01659 DSC01662






03.2013


03.2013






04-2013 - Manuel d'atelier


Je viens de recevoir le manuel d'atelier de la MF !

J'étais persuadé que l'entreprise MF avait coulé avant d'avoir eu le temps d'écrire ce manuel, mais, par hasard, j'ai récemment appris son existence.

Il y a au moins deux façons de se procurer ce manuel.

La première, c'est de s'inscrire, pour quelques dizaines d'euros par an, à un club dont une section s'occupe de MF.
Le club au complet se compose d'une vingtaine de membres, et, d'après mes calculs, le sous-club MF en compte trois.
La cotisation donne, entre autre, le droit de consulter en ligne les documents.
Selon le responsable, le club disposerait de toute la documentation sur la MF : exhaustivité, peut-être, mais, en ce qui concerne l'exclusivité, vous allez voir, c'est moins clair !
Bien sûr, le club a son forum ; c'est un micro-forum ; il est ouvert (gratuit), et son but principal semble être de faire connaître l'existence du club, qui lui, est fermé (payant).

La deuxième façon de se procurer le manuel, c'est de repérer, sur un des (rares) forums où il est question de MF, le gars qui vient systématiquement écrire qu'il « possède » (c'est le terme qu'il utilise dans tous ses messages) les renseignements, et qu'il peut en faire des copies.
Ce qui est drôle, mais un peu déroutant, c'est que, bien que n'étant pas adhérant pas au club ci-dessus, il l'écrit aussi dans le forum du club : pour faire sa publicité, il s'installe chez le concurrent... qui le laisse faire : les notions d'exclusivité des uns et de l'autre sont vraiment très floues.
Un MP, et pour un prix égal à celui d'une année de cotisation au club, il envoie la photocopie (papier) des documents.

Pour ma part, j'ai choisi la deuxième façon.

Le manuel est bien à l'image de la moto : des textes pompés dans les documentations d'origine des pièces (Citroën, Guzzi, Bosch...) et retapés à la machine à écrire pour donner une apparence d'unité, et des dessins directement photocopiés aux mêmes sources.

Intérêt limité à l'élimination des « peut-être » : suppression du doute qu'on manque peut-être quelque chose qui a peut-être de l'intérêt.






05.2013


DSC01895 DSC01861 DSC01889 DSC01893 DSC01882 DSC01866






06.2014 - La MF deviendra-t-elle GUZZ-Y-TROEN ?

GUZZ-Y-TROEN logo
Détails sur l'évolution : click sur l'image






01.2016 - La MF est restée une MF !


2016-01-07 DSCN3545 2016-01-07 DSCN3541 2016-01-07 DSCN3550 2016-01-07 DSC03845
Il reste quelques traces du passage en GUZZ-Y-TROEN

2016-01-07 DSC03853
Tout n'est pas terminé

2016-01-07 DSCN3540
Les deux MF du garage









Annexes


51__lèchefrite
Détails sur cet accessoire : click sur l'image
+
+
+
51__bollane
Détails sur la MF originaire de Bollène : click sur l'image

 




blanc