Le lieu : un important forum de motos (plus de 13.000 membres - 100.000 messages).

Un gars portant le pseudo de « odlc » entre dans un sujet traitant de la concordance entre le numéro de série écrit sur la carte grise et le numéro frappé sur le cadre.
(En vert : les textes tels qu'ils sont écrits dans le forum, fautes comprises.)

ligne
#19
02/05/2013 09:59:00
odlc

Bonjour,

J'ai la possibilité d'acheter une moto du début des années cinquante : une René Gillet 250.
Je n'ai pas trouvé pas le numéro de série frappé sur le cadre.
J'ai trouvé de vagues traces, mais elles sont trop usées pour pouvoir même affirmer que c'étaient des lettres ou des chiffres.

D'après le président du club René Gillet que j'ai joint, la plaque en aluminium rivetée sur la colonne de direction était la seule identification pour cette moto, et, s'il y avait un numéro sur le cadre, ça pouvait être un numéro de fonderie mais ce n'était pas celui de série de la moto.

Je reste sceptique, et, bien que l'achat de cette moto soit très intéressant pour moi, j'hésite à me lancer dans des travaux pour une moto qu'ensuite je ne pourrai peut-être pas faire rouler.

C'est possible qu'un cadre n'ait pas été numéroté ?
(Dans l'affirmative, faut-il frapper le numéro pour se mettre en conformité avec le code de la route ?)

Merci.


ligne

Un membre du forum lui répond :

ligne
#20
02/05/2013 10:25:00
FILOLI

Il arrivait qu'au changement du cadre certains oubliaient de frapper le numéro, c'est toujours possible de le faire en respectant l'emplacement d'origine, voir de refaire une plaque placée au même endroit


ligne

C'est la seule réponse qui sera donnée à odlc dans ce sujet.

On retrouve ensuite odlc dans un sujet qui paraît effectivement, mais à première vue seulement, propice à la résolution de son problème.

Odlc ignorait qu'il y avait, dans ce forum, un professionnel de l'histoire de la moto d'une extraordinaire compétence (du moins c'est ce professionnel lui-même qui l'affirme), en réalité un imbécile furieux à pseudo multiple (au cours du sujet, il est successivement « DIALMAX », puis, banni il revient en « info imperia », puis banni à nouveau il revient en « intox imperia »), un gars qui... un con, et que c'est à ce con qu'il allait avoir affaire.

D'après la démonstration grotesque et les arguments parfaitement ridicules de cet éminent personnage, le numéro du cadre devait être frappé (il n'était pas question de la plaque constructeur) sur la fourche avant !

Et pourquoi pas sur le bouchon du réservoir ?

Et pourquoi les billets de banque n'auraient pas leur numéro imprimé sur un post-it ?

Il se fondait sur un document d'époque, qui portait la mention « sur la fourche arrière à gauche » manuscrite par l'ingénieur des Mines, mais, l'ingénieur ayant si mal écrit, et notre grand historien (professionnel) n'ayant pas pris la peine de lire ce qui était écrit, s'est contenté d'avoir crû lire « sur la fourche avant à gauche », et il a fait des tartines de démonstrations, surtout de démonstration de sa supériorité sur tout ce qui n'était pas lui ou pas de son avis.

Tellement imbu de lui-même qu'il ne s'est, à aucun moment, rendu compte de l'énormité de la stupidité de ce qu'il écrivait.

Tout ça avec le soutient du crétin de service taxant de « branlette intellectuelle » toute tentative d'opposition à son seigneur. (A mon avis, au jeu de la branlette intellectuelle, celui-là, il ne doit pas éjaculer souvent.)


ligne
#1
20/11/2009 13:15:00
SCARABE

salut a tous ,je viens d'acquérir une rene gillet 250 et je suis a la recherche d'un phare et d'un guidon,en plus elle est dans un carton et il faut que je la remonte,si quelqu un peu m'aider

merci d'avance

ligne
#2
04/12/2009 18:21:00
ventre a choux

bonjour
la speciale moneret avait pour difference des flancs de reservoir chromés , une selle biplace et des freins a moyeus centraux
j'ai quelques documents d'époque , si ca peut dépaner .... je peut faires des copies ...

ligne
#3
17/03/2010 23:37:00
DIALMAX - Banni(e)

un petit message
De ###

L'A-51 a été homologuée par le service des mines très exactement le 5 juillet 1951. La série débute au n° 100.001, cadre et moteur. Moteur carré de 68x68mm, soit 246cm³, incliné à 20°, taux de compression 7,5 ; puissance maxi 9,5CV à 5000tr/mn ; rapport moteur/boîte 1 à 2,14 ; rapport transmission finale 1 à 2,66 ; rapport de boîte 1er vitesse 2,63, 2e 1,93... rapport finaux, 1ère vitesse 15,01 tour de moteur par tour de roue donnant 40km/h; 2e 11, 02 pour 54,5km/h; 3e 7,76 pour 77,5km/h et 4e 5,71 pour 105km/h ; empattement 1,32m, longueur ht 2m... poids 1114kg.....

Modifier un cadre pour y adapter une suspension nécessite de nouveau le passage aux Mines donc une nouvelle appellation. Que dit la fiche dactylographiée émanent de la SARL Motocyclettes René Gillet en date diu 9 mai 1951 que le "cadre double berceau est en tube d'acier avec ou sans suspension" or, les deux types de machines de série ont été acceptée ce même 5 juillet 1951.

Les chiffres officielles de production provenant de ladite SARL annoncent qu'ils ont vendu 260 moto (donc de plus de 125cm³) en 1951, 460 en 1952... sans pour autant faire le distinguo des cylindrées avant 1954.

Encore des doutes, je sais de quoi je cause, la preuve :

55612515

ligne
#4
02/05/2013 14:18:00
odlc

Bonjour

Où pourrait-on se procurer la feuille de mines de cette moto ?

ligne
#5
02/05/2013 19:43:00
info.imperia - Banni(e)

Chez moi !!!!!!!!!!!!!!!

ligne
#6
02/05/2013 21:46:00
odlc

Bonsoir,

Je ne suis pas très habitué, alors que faut-il faire pour obtenir cette feuille ?
Je ne sais pas où se situe info.imperia, ni même si c'est un magasin de vente par correspondance, ou autre chose.
Chez moi, ça signifie que je dois écrire un E-mail en cliquant sur le lien "E-mail" ?

Je suis désolé d'être si ignorant.
Je sais seulement (parce que je l'ai vu pour d'autres motos) que la feuille de mines mentionne la nature et les endroits des inscriptions qui doivent figurer sur la moto, et c'est ce qui m'intéresse.

Dans l'attente des instructions à suivre.

ligne
#7
02/05/2013 21:55:00
AachenB

Tu peux y aller, c'est une bonne maison !
et le coeur sur la main .

ligne
#8
02/05/2013 22:29:00
odlc

Merci pour l'information.
J'ai envoyé un E-mail.
Je vous tiendrai informés de la suite donnée.

ligne
#9
02/05/2013 23:03:00
FILOLI

Et ben voilà !

ligne
#10
03/05/2013 10:01:00
odlc

Bonjour,

Je me rends compte que info.imperia a le statut "Bannie(e)", ce que je n'avais pas remarqué hier.
Je ne sais pas si info.imperia a pu recevoir mon E-mail.
Quelqu'un saurait comment je pourrais les joindre ?

Sinon, ma question reste d'actualité :
où et comment pourrait-on se procurer la feuille de mines de la moto 250 René Gillet A-51 ?

ligne
#11
03/05/2013 10:29:00
royalmoto années 20

Bonjour,
Où trouver la feuille des mines je ne peux pas te dire .
Mais si tu veux une C.G pour ta moto voir la F.F.V.E:

http://www.ffve.org/Procedure_obtention … arte_grise

Cdt
HP

ligne
#12
03/05/2013 11:23:00
odlc

Je te remercie, mais ce n'est pas le problème.

Il y a une carte grise, avec, bien sûr, un numéro de série inscrit.

Sur la moto, il y a un vestige de plaque rivetée, avec le même numéro (difficilement lisible quand même).

Mais, à cause de la présence de rouille, de peinture en très mauvais état, et parce que je ne peux pas décaper tant que la moto ne m'appartient pas, je ne trouve pas le numéro gravé sur le cadre.

La feuille de mines m'indiquerait à coup sûr l'emplacement du numéro : je pourrais alors vérifier que le numéro frappé correspond bien à celui de la carte grise - ou éventuellement constater qu'il y a eu oubli de frappe.

Le renseignement que je cherche, c'est la position officielle du numéro frappé sur le cadre.

ligne
#13
03/05/2013 15:50:00
Zach

?????????????

Branletteintelectuelle.png

ligne
#14
03/05/2013 16:00:00
royalmoto années 20

Donc en fait tu cherches l'emplacement où est frappé le numéro de cadre.
As tu démandé à la personne qui à créé ce site.
http://renegillet.free.fr/contact.htm

ou celui là
http://314ro.canalblog.com/pages/rene-gillet-a51-1952-250-cc/27255890.html

ligne
#15
03/05/2013 16:55:00
odlc

J'ai demandé aux deux.

D'après le premier, qui est le président du club René Gillet, la plaque en aluminium rivetée sur la colonne de direction était la seule identification pour cette moto (dans le cas d'un cadre rigide), et, s'il y avait un numéro sur le cadre, ça pouvait être un numéro de fonderie mais ce n'était pas celui de série de la moto.

Le second me dit que, sur la sienne, le numéro de série est frappé sur le cadre à gauche sous la selle.
A cet endroit, sur la moto qui m'intéresse, j'ai trouvé de vagues traces, mais je ne peux pas dire s'il s'agissait d'un numéro ou si elles sont le résultat de coups donnés par l'armature de la selle (articulée), de l'usure due à la gaîne du compteur qui passe juste là...

Si le numéro devait être frappé, la frappe a pu être oubliée sur la moto du président du club.
Si le numéro ne devait pas être frappé, il a été ajouté (par précaution ?) sur le cadre du second propriétaire.

Je ne peux donc pas tirer de conclusion absolument sûre des indications que ces deux propriétaires m'ont - très gentiment - données.

ligne
#16
03/05/2013 19:51:00
FILOLI

Ma surprise serait aussi grande que mon ignorance si info.impéria ne te répondait pas !

ligne
#17
03/05/2013 21:36:00
intox.imperia

me revoili, me revoilou non pas en info mais en intox.imperia, z'arriveront pas à me zapper.

Ta moto moderne et ton auto ont bien un n° de série cadre, un n° de série moteur et une plaque constructeur qui comprend le type constructeur et le n° de série ?

Sache que depuis 1898, tous les véhicules en circulation sur route ouverte doivent avoir n° de série cadre, un n° de série moteur et une plaque constructeur. POINT BARRE !

N° de cadre et n° de moteur ne peuvent pas être amovible depuis cette même date.

Donc ton cadre à un numéro soit sur le tube de direction, sur le tube de selle, sur les pattes des axes de roues d'arrière... POINT BARRE !

Tu remarqueras qu'il en est de même pour les allemandes, les anglaises, les américaines..... les japonaises.

Celui qui te dis le contraire n'y connait que dalle.

ligne
#18
03/05/2013 21:42:00
loulou32

Tiens , tu peux me dire ou il est sur les cadres de Peugeot " grande puissance " lol lol lol

ligne
#19
03/05/2013 22:22:00
odlc

Et bien merci Imperia.

Je sais maintenant qu'il faut que le numéro soit quelque part, sinon c'est qu'il a été oublié.

Je m'en vais faire avec ça.

Merci à tous.

ligne
#20
04/05/2013 09:50:00
intox.imperia

Exact, il y a un n° sauf dans le cas où le constructeur et aussi le motoriste et que les n° de cadre et de moteur sont identique alors il n'était pas obligatoire d'apposer le numéro sur le cadre mais sur la plaque constructeur et sur le moteur de façon bien visible.

ligne
#21
04/05/2013 14:56:00
odlc

A toute fin utile, je me permets de résumer mon tout petit problème particulier.

Je cherche le texte exact de la phrase écrite dans la fiche de mines de la moto A-51 René Gillet 250 cc, et concernant la frappe du numéro de série sur le cadre.

ligne
#22
04/05/2013 21:08:00
intox.imperia

Tu vois mais ne lit pas, tu lis mais ne voit pas ! lol lol lol

L'ingénieur des mines l'a pourtant écrits à la main sur le document que j'ai mis en ligne.

Tu lis quoi ???????? roll roll roll

ligne
#23
04/05/2013 21:38:00
intox.imperia

Alors ça vient ???????????? hmm hmm hmm hmm

ligne
#24
04/05/2013 21:45:00
intox.imperia

Alors ça vient ???????????? hmm hmm hmm hmm

Je précise articles 2, 3, 21, 22, 23, 24 et des alinéas 1 et 2 - paragraphe 1er - article 27 du Code de la Route promulgué par le décret du 20 août 1939 et Décrets l'ayant modifié signé du colonel Jules Blanchard.

http://books.google.fr/books/about/Code … edir_esc=y

Je peu pas faire mieux, suis-je assez précis Loulou 32 et oldc ? tongue tongue tongue tongue

ligne
#25
06/05/2013 16:00:00
odlc

Dans le message #3, DIALMAX a écrit :
La série débute au n° 100.001, cadre et moteur

Dans le message #20, intox.imperia a écrit :
dans le cas où le constructeur et aussi le motoriste et que les n° de cadre et de moteur sont identique alors il n'était pas obligatoire d'apposer le numéro sur le cadre

J'en déduis que la bonne version est celle du président du club René Gillet (que je donnais au message #15) :
la plaque en aluminium rivetée sur la colonne de direction était la seule identification pour cette moto

Pourtant, au message #17 de intox.imperia, j'avais cru comprendre le contraire :
ton cadre à un numéro soit sur le tube de direction, sur le tube de selle, sur les pattes des axes de roues d'arrière

A partir du message #22 : je ne comprends plus rien.

Je vais demander la feuille des mines aux archives.

Merci quand même, et mes excuses pour le dérangement.

ligne
#26
06/05/2013 20:39:00
intox.imperia

Dans le # 3
DIALMAX a écrit :

un petit message De ###

Le ###### en question c'est moi, ex ### et aujourd'hui intox.imperia

Tu vois mais ne lis pas, tu lis mais ne voit pas. cool cool cool

Même si tu avais la fiche mine complète sous les yeux tu ne verrais pas lol lol lol puisque sur la page affichée tu n'as pas su lire et trouver ce que tu cherchais et qui y était pourtant bel et bien !

D'ailleurs pour demander la fiche il faudrait que tu saches où, que tu connaisses laréférence du fichier, le n° de dossier et enfin à ce que le fonctionnaire veuille bien fouiller et sortir les fiches de l'A51, qu'il en fasse une photocopie et qu'il te l'expédie par la poste... en attendant un éventuel remboursement. Faudra compter de 3 à 6 mois si tout va bien et comme il y a l'été ajoute en un autre big_smile big_smile big_smile Bref t'auras l'info en 2014 alors qu'elle est sous tes yeux ! big_smile big_smile big_smile

L'ingénieur des mines a écrit en toute lettre à la main :

N° de série 100.001 sur la fourche avant à gauche

Ce qui veut dire que la série, cadre et moteur, débute au n° 100.001 et que le n° cadre est inscrit sur la fourche avant à gauche

Le véhicule dans son ensemble et sa numérotation de série sont conformes aux articles 2, 3, 21, 22, 23, 24 et des alinéas 1 et 2 - paragraphe 1er - article 27 du Code de la Route promulgué par le décret du 20 août 1939 et Décrets l'ayant modifié signé du colonel Jules Blanchard.

ligne
#27
07/05/2013 07:34:00
odlc

Bon, retour à la case départ !

Avis de recherche

Je cherche le texte exact figurant dans la fiche de mines de la moto A-51 René Gillet 250 cc, et concernant la frappe du numéro de série sur le cadre.

Forte récompense Remerciements chaleureux.

ligne
#28
07/05/2013 08:35:00
Zach

Branletteintelectuelle.png

ligne
#29
07/05/2013 08:38:00
intox.imperia

N° de série 100.001 sur la fourche avant à gauche écrits de la main par l'ingénieur des mines.

Et le texte exact est :

Reg. A. A. N° 576-51 - Il resulte des constation effectuées à la demande du constructeur, le 5 juillet 1951 sur le véhicule N° 100.001 à moteur N° 100.001 du type A 51-250cm3 ci-dessus décrit, que ce type satisfait aux articles 2, 3, 21, 22, 23, 24 et des alinéas 1 et 2 - paragraphe 1er - article 27 du Code de la Route promulgué par le décret du 20 août 1939 et Décrets.

C'est bien ce que j'écris, tu vois mais ne lis pas, tu lis mais ne voit pas.

Il n'y a rien de plus sinon le descriptif technique.

ligne
#30
07/05/2013 09:45:00
intox.imperia

Tout à fait d'accord avec toi zach, là ça frise

Branletteintelectuelle.png

Mai pourquoi ne pas acheter ce code 1939, t'en seras plus que nous :

La version expliqué pour nul

http://cgi.ebay.fr/CODE-DE-ROUTE-EXPLIQ … 500wt_1030

La version pour ceux qui lisent et voient :

http://cgi.ebay.fr/code-de-route-BAUDRY … 712wt_1016

ligne
#31
Hier 12:37
odlc

C'est vrai qu'elles sont très longues les formalités !

D'abord, 24 heures pour qu'on m'indique comment faire une demande de recherche.

Ensuite, une semaine pour avoir une réponse à la demande que j'ai faite !
(D'accord, dans cette semaine-là, il y avait deux jours fériés, un samedi, un dimanche, et peut-être même un pont, mais quand même, c'est long, une semaine ! )

La réponse des Archives Nationales :

Bonjour Monsieur
Suite à votre demande xyz, nous avons bien dans nos archives le dossier d'homologation des Motos Gillet,mais le type de votre moto : A 51 et Cylindrée 250 cc ne correspond pas aux modèles qui sont présents dans notre dossier.
Voici les certificats d'homologation que nous possédons dans les dates approximatives de votre modèle :
Type CLB 300cc de 1953
Type VLM 100 cc de 1951
Type LAT 500 cc de 1951
Type CLB 500 cc de 1951
Type SUP 400 cc de 1951
Type VSR 150 cc de 1951
Type SCT 250 cc de 1950
Type SCS 250 cc de 1950
Si un des modèles ci-dessus correspond à votre demande, je vous envoie en retour la copie du certificat.
Cordialement


Il va falloir que je ré-écrive ; je crois (à vérifier) que ce sont des types correspondant aux motos Gillet belges que l'on m'a données.

Peut-être une semaine de plus !

Ah non : au bas de la réponse, il y a le numéro de téléphone direct de la personne qui m'a répondu.

J'ai l'impression que je vais avoir mon document avant 2014.

ligne
#32
Hier 16:09
odlc

Et voilà le résultat :

86615446

Les remerciements chaleureux promis sont pour les deux auteurs du blog http://314ro.canalblog.com/pages/rene-gillet-a51-1952-250-cc/27255890.html

Pour le reste, je ne ferai aucun commentaire, ce serait trop facile.

ligne
#33
Hier 18:01
Zach

intox.imperia le 03-05-2013 20:36

Donc ton cadre à un numéro soit sur le tube de direction, sur le tube de selle, sur les pattes des axes de roues d'arrière... POINT BARRE

ligne
#34
Hier 20:53
intox.imperia

Ho que si, cela mérite des commentaires.

1 - J'ai écris à maintes reprises,tu vois mais ne lis pas, tu lis mais ne vois pas !

2 - Dès ma première intervention, c'est-à-dire le 3 mai, comme le souligne Zach, j'ai écris "ton cadre à un numéro soit sur le tube de direction, sur le tube de selle, sur les pattes des axes de roues d'arrière... POINT BARRE". Je ne pouvais pas être plus explicite.

3 - Je t'ai écris aussi que la fiche mine ne t'apporterait rien de plus. Ce que je confirme encore.

4 - L'extrait du document que tu produits, n'est pas la fiche mine mais la description du constructeur, voir le document que j'ai fait posté le 17 mars 2010 qui stipule " Nous avons l'honneur de soumettre à votre approbation la description... de notre moto...".

5- Effectivement au dos du descriptif, page 2 donc, la/le secrétaire de la maison Motocyclettes René Gillet a bien tapé la phrase que tu as mis en ligne. Tu auras aussi remarqué sur la feuille 2, 3e page, que ce document ne porte aucune signature de ladite maison et que ce texte est intercalé entre le poids et l'empattement....... c'est pour le moins incongru !

rg3e

6 - Lorsque MM Impout et Julien, ingénieurs des mines, qui ont paraphé ce document, ont fait les constations d'usage, ils ont écrits n° de série 100 001 sur la "fourche avant à gauche".

7 - A l'instar des MM Impout et Julien, je suis comme Saint-Thomas, je ne crois que ce que je vois. Et eux ont vus et lus que ledit n° de cadre était sur la "fourche avant à gauche". D'ailleurs, ils l'ont écris deux fois.

8 - La première fois comme indentiqué sur la seconde feuille.

rg2v

9 - La seconde, sur la fiche manuscrite de constatations qu'ils ont établis le 5 juillet 1951 portant la mention type acceptable.

rg1v

10 - L'ensemble de ces documents ont été validé par l'ingénieur général des mines M Lafey.

11 - Enfin, le texte que tu me demandais est celui réglementaire, "exact" selon ta demande, c'est donc :

rg4c

En conséquence, le n° de série de l'A51 de référence, la 1ère donc, est frappé sur la fourche avant et non sur le tube de selle.

Maintenant, je ne possède pas d'A51 donc je ne peux vérifier s'il se trouve sur la fourche ou ailleurs.

T'as la machine, tu peux donc le vérifier depuis le début de ton intervention puisque la série commence à 100 001 et s'achève à 100 999.
Sachant que René Gillet a déclaré avoir produit 1280 motos entre 1951 et 1953, ton numéro est donc compris dans cette fourchette.

Tu mets en ligne ton n° et je devrais pouvoir te donner la date de sortie de ta machine.

ligne
#35
Hier 21:07
odlc

Il n'y a pas écrit "fourche avant".

Il y a écrit "fourche arrière".

Alors, tes remarques sur les façons de lire, de voir...


ligne
#36
Hier 21:13
intox.imperia

Me serais-je gouré lol lol lol lol vu que le 1er doc précise uniquement sur "fourche à gauche "

De toutes les manières la réponse était sous tes yeux depuis le 17-03-2010 à 23:37 lol lol lol


ligne


Comme on dit par chez moi : « il s'est foutu bien ridicule », ce qui ne l'a quand même pas empêché de terminer ses divagations par une phrase d'une incommensurable mauvaise foi... juste avant qu'une vague nettoyante ne fasse disparaître tous ses messages de l'écran.

Pas assez forte, la vague nettoyante. Elle a oublié ça :

. . . Première partie de la discussion sur LVA MOTO

. . . Seconde partie de la discussion sur LVA MOTO


La mention manuscrite pour laquelle il aurait fallu prendre le temps de lire :



.

 




blanc